Menu
Menu

Franck Tira, secrets de chanson

Franck Tira auteur et chanteur de l’album Déboussolé se caractérise par la sobriété de son phrasé et la vivacité de sa guitare. À l’occasion de la sortie de cet album, il livre le secret d’un titre qui lui tient à cœur ! En effet, Je suis est une chanson à part. Le reflet électrique de l’introspection façon Brel et un miroir dans lequel tout le monde peut se voir. 

Un honneur pour moi que de retracer l’histoire de ce titre. 

Le saviez-vous ? Jacques Brel a composé ses premières oeuvres au piano et à la guitare. Musicien passionné de langue française, il est à l’origine de ce mystère : le bonheur de fredonner une fissure.

« Je croyais tout connaître de Brel »…

Jacques Brel fait partie de notre enfance, de notre culture. Difficile d’expliquer comment des textes aussi mélancoliques peuvent inonder l’âme d’un tel soleil. À l’époque où nous décorions nos chambres de rencontres imaginaires, faute de posters, Franck Tira errait souvent à ses côtés sur le ramdam populaire des jours ordinaires.

Parmi d’autres artistes, il a guidé son cap vers la musique.

Étrange coïncidence. Il composait l’album “déboussolé” lorsqu’il a découvert un titre de Brel dont il ignorait jusqu’à l’existence.

Je suis un soir d’été.

Plus de 200 titres à son répertoire de poète. Telle est la force des grands noms de la chanson : il est impossible d’en faire le tour.

“C’est l’heure…”

franck tira - inspiration jacques brel - c'est l'heure où les bretelles soutiennent le présent- isalys rédactrice Web - isalys rédige

Ces quelques mots ont bouleversé Franck Tira alors qu’il écoutait en boucle cette chanson fascinante. La raison le poussait à se concentrer sur son album. Mais un je-ne-sais-quoi de plus fort lui soufflait de patienter encore.

Comme si, en quelque sorte, cette ode maussade au temps était venue cogner à sa poitrine avec un message.

Il a alors regardé ses brouillons chiffonnés, les notes qu’il avait inscrites ça et là. Il a plongé ses yeux dans l’enthousiasme et les doutes, l’évidence et les pannes d’inspiration.

La question l’envahissait progressivement : « que soutiennent donc mes propres bretelles ?  » La réponse ne faisait pas l’ombre d’un doute ! Un morceau de sa vie et puis son public. Surtout son public. Une évidence.

Une chanson comme un miroir…

Il a alors écrit, noté ce qui le rapproche de ce public, ces passerelles qu’il a franchies comme eux à diverses périodes de sa vie.  Plus il écrivait et plus il en prenait conscience. L’artiste griffonne un rêve et l’amour du public le transforme, le transcende, l’étire dans le temps comme un fil où s’emmêlent des milliers de vie.

“Je suis ce que vous êtes, ce que vous voulez voir.”

Son histoire, celle de tout un chacun et un espoir commun peut-être en songeant à un monde meilleur. Il a écrit cette chanson et composé la mélodie comme un condensé d’existence (des envols, des ruptures, des silences). Un phrasé intense sur une mélodie sobre de Brel ? Il a voulu transmettre la même contradiction…des mots simples pour parer les sonorités colériques, passionnées, parfois éteintes de sa guitare.

Toutes les bretelles soutiennent l’Homme. Le secret du titre Je suis se dissimule dans ces réflexions et émotions universelles. Un vrai travail d’équipe entre l’artiste et ceux qui aiment son art ! 

©Franck Tira, secrets de chanson par Isalys Roux

Franck Tira est un artiste qui m’inspire grandement ! La preuve ici

Curieux ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *