Menu
Menu

La stratégie multisite : dans l’envers humain du décor

Septembre. Un mardi. Il est tout juste dix heures. Rien ne prédisait cette découverte de la stratégie multisite. J’ai écrit durant une bonne partie de la nuit.  Le sujet ? La com’ pour les professionnels : asphyxie par overdose de mimétisme. N’est-ce-pas un brin révolutionnaire ? À publier ultérieurement.

Trop d’inconnus s’appliquent à me divertir et m’informer. J’imagine, songeuse, une arrière-cour de nature inhabitée. N’est-ce-pas un brin démesuré ? Quoique… Il vaut mieux être seul que mal accompagné. Autant dire que je ne suis pas d’humeur à m’épancher sur le « champ sémantique » de la visibilité. 

Il est tout juste dix heures et je commets une fois de plus cette erreur. Lassée devant mon écran, je découvre un énième « mastermind », jeu concours, challenge par stimulation virtuelle sur réseau social. Décidément, seule la musique provoque le bonheur d’écouter toujours le même refrain.

stratégie multisite- quand une collaboration débute par une rencontre - la force du facteur humain - isalys rédige

Données chiffrées à l’appui, références aussi impeccables qu’insipides. L’élève a certes retenu des bribes de la leçon. Les célèbres 10% sans nul doute. Le titre est assurément accrocheur, n’en doutez pas. Il est même fixé solidement au bouton d’appel à l’action. Comme s’il suffisait de quatre mots populaires, puis quatre fois rien, pour nous vendre un rêve dont nous n’avons ni envie, ni besoin. En fait, tout cela manque cruellement de consistance.

Je recherche en vain l’ombre d’un être humain. Mais, elle s’est sans doute estompée en chemin.

Quand la stratégie multisite rappelle que la technologie connecte les Hommes…

… Ou bien alors elle finit par ne servir à rien.

Onze heures. Déjà ? Toute heure se prête à une agréable surprise.  Je découvre alors la synthèse d’un portrait, rédigée « de bon cœur » par Jean d’Alessandro. L’exercice est d’un tel naturel que sur l’instant, je ne cherche pas à me renseigner sur l’auteur. C’est bien la première fois que je ne mène pas cette enquête préliminaire. J’avais d’ailleurs oublié que cette formalité n’est pas nécessaire face à des intentions sincères. Il faut dire que le style direct se fond dans une spontanéité élégante. Jean n’a pas bâclé l’exercice, bien au contraire.

Une agence d’organisation de mariage ! Bien d’autres auraient joué la carte de l’émotion, déployé le tapis rouge du « plus beau jour de votre vie » et autres sentiers trop fréquentés. Mais il n’en est rien. Je ne vois que ce prénom : Anaïs. Au centre d’un tableau épuré, en valeur, à sa place.

stratégie multisite - version moderne du commerce de proximité

Jean dresse en effet un portrait. Plus une démonstration d’humanité qu’un exercice de style. Mieux encore, le « je » s’est absolument effacé. Quelle grande classe ! Quand finalement, en guise de conclusion, Jean établit un lien avec Anaïs, c’est encore un partenaire qu’il met en avant : B3M Communication. Jean d’Alessandro a forgé la société « Web Solution Way », une agence de création de sites Web. Mais vous ne le saurez pas de prime abord, vous ne verrez pas Jean dans la lumière. Il laisse la scène à ses partenaires.

Stratégie multisite : une affaire de partenaires ! 

« Partenaires« . Me vient alors à l’esprit le duo ForteCello, la fusion de la violoncelliste Anna Mikulska et du pianiste Philippe Argenty. Ou comment l’art déjà aiguisé de ces deux virtuoses se transcende plus encore lorsque leur talent se mêle. Le duo… C’est d’ailleurs ainsi que Jean a écrit les premières lignes d’un destin collectif. À quatre mains avec 
Myriam Vanhaeren, son épouse.

« Si tu veux aller vite, marche seul mais si tu veux aller loin, marchons ensemble. »

proverbe africain

Je croyais les temps durs pour les gestes désintéressés…

Je réalise alors que je consulte la page d’accueil d’un site sans même y avoir été incitée. Je ne saurais dire depuis combien de temps cela ne m’était pas arrivé. Je suis en train de lire par curiosité.

Rendez la toile au jargon gracieux de la peinture ! 

Il me semble alors que je déambule le long d’une avenue chamarrée. Dans un jardin, en effet, une jeune fille lit un livre sur un hamac coloré. Elle a trouvé cette bibliothèque suspendue dans la boutique de Thierry Carpentrie. À quelques mètres de là,  Olivier Zanetti et Rachel Vandervck griffonnent, quant à eux, une histoire à la terrasse d’un café.  Clarisse Crahay revisite l’automne du bout des doigts. Depuis son atelier, les foulards égaient la grisaille matinale. Impossible de détourner le regard de ce méli-mélo qu’elle assemble d’instinct.

stratégie multisite - un réseau et bien plus encore - isalys rédige

Certains se vanteront d’avoir tissé un réseau, oubliant même que l’on suffoque face à une toile surchargée. Jean ? Non. Jean est d’un tout autre genre. Il est en quelque sorte l’architecte de cette rue vivante, que chacun peut regarder à sa façon, où chacun peut trouver sa place. 

L’on pourrait réduire un stratège en communication à un expert en techniques Web de pointe. Mais devant tant de créativité et d’humanité, il me vient ces quelques mots  : « chapeau Monsieur » ! Il est bientôt midi, je n’ai pas vu passer le temps en si bonne compagnie. Midi. Un mardi du mois de septembre. Et je m’apprête à rejoindre une belle aventure humaine.

En savoir plus ?

Si vous souhaitez rejoindre une communauté humaine fascinante et contribuer à une stratégie multisite implacable, contactez Jean d’Alessandro. Ou bien laissez votre curiosité vous porter sur « strategie-multisite.com », le site de stratégie multisite le plus humain, le plus ancré à la réalité.

Et si vous avez besoin du juste dosage en conseils avisés pour la création de votre site Web, vous serez ravis de faire appel aux services unanimement recommandés de l’agence Web Solution Way.

Laissez vous donc guider sans pression vers les univers singuliers de Thierry Carpentrie, Clarisse Crahay, Anaïs Colzart.

Et tant d’autres encore ! 

©la stratégie multisite par Isalys Roux, rédactrice Web

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *